Informations spécifiques sur le projet français

 

Equipe pédagogique :

Une dizaine de personnes participent activement au projet français de notre école. Celles-ci sont soit de langue maternelle française, soit ont vécu en France ou étudié le français suffisamment longtemps pour bien connaître notre langue.

  • A. Prunet-Foch (1ères et 2èmes classes) et Annie Buchmüller (3èmes et 4èmes classes) sont nos institutrices françaises pour les enfants francophones.

  • Martina Rothe (1ères et 2èmes classes) et Andrea Zweifel (3èmes et 4èmes classes) sont nos institutrices pour l'heure de français donnée à tous les élèves (voir également sous élèves). A la fin de la 2ème et 4ème année, les enfants non-francophones reçoivent un certificat sur ce qu'ils ont appris.

  • Marie-Claire Bär-Le Corre (Française) est notre professeur de danse. Ainsi elle organise ensemble avec la directrice de la chorale Sabine Dietz tous les ans une comédie musicale bilingue à laquelle participent des élèves francophones mais également non-francophones.
     
  • Jérome Marsaudon (Français) est professeur de musique et donne des cours particuliers ou en groupes d'instruments de musique et s'occupe du groupe de musique de l'école.
     
  • Marc Thémann s'occupe de l'activité football et en tant qu'ancien joueur de football professionnel en France donc parlant français contribue à l’implantation du français dans notre école.

Par ailleurs, plusieurs délégués de parents d'élèves sont de langue maternelle française et participent activement à ce projet.

 

 

Activités spécifiques au projet français:

  • Journée franco-allemande
    Tous les ans, nous organisons également dans le cadre de la journée franco-allemande (signature du traité de l’Elysée le 22 janvier 1963) une manifestation avec les élèves à laquelle participent entre autres le consul honoraire de France, le maire de Nuremberg, différentes personnalités, la presse, les parents d’élèves, certains membre de l’UFF. Les élèves préparent pour cette occasion avec leurs professeurs des groupes danse et chorale un spectacle composé de scènettes, danses et chants (français ou bilingues). Ensuite pendant que les enfants participent à différents ateliers dans leurs classes, nous pouvons nous rencontrer autour du bistrot préparé à cet effet. Le 16.01.2015 a eu lieu la journée franco-allemande pour les 50 ans de ce traité.
     
  • Les groupes de danse et la chorale participent tous les ans aux Nürnberger Kulturtage en juin ou juillet et y présentent leur comédie musicale bilingue. Ils participent également à diverses manifestations telles la journée de la francophonie, l'ouverture du marché français...
     
  • Les élèves vont régulièrement voir des films en français (avec des sous-titres allemands pour les non-francophones).
  • Le français au Neues Gymnasium (NGN)
    La continuité de ce projet dans le cursus scolaire de vos enfants est assurée par le lycée* Neues Gymnasium (NGN). Ce lycée est fortement axé sur les langues dont le français. Il propose la filière AbiBac (filière dans laquelle les enfants ont des cours en français et en allemand afin de clôturer celle-ci par un double diplôme Abitur et Baccalauréat). Il propose également une filière à journée complète dans laquelle les enfants ont dès la cinquième classe 5 heures de français et 3 heures d'anglais. La filière AbiBac ne commence pas dès la cinquième classe, celle-ci peut être choisie plus tard.
    * En Allemagne, les enfants entrent dès la cinquième classe (CM2 français) au lycée. Il n'y a pas de collège.

  • Partenariat avec une école primaire à Limoges. Ce partenariat existe depuis maintenant novembre 2011. Les élèves s'échangent des courriers régulièrement et il est prévu d'organiser un échange scolaire.
     
  • De plus le vendredi a lieu la «petite école française» dans nos locaux. Cette école organisée par l’UFF (Union des Français de Franconie) propose aux enfants francophones à partir de 3 ans d’approfondir leur langue maternelle.

 

Il est également prévu d'augmenter la taille de la bibliothèque francophone, de proposer une continuité de ce projet français avec si possible l'intégration d'un projet équivalent dans un Kindergarten (école maternelle) de Nuremberg.